orcivalys
page
orcivalys
page
page
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys
orcivalys

Orquevaux

Orcivalys

Manifestations

Projets

Les affiches

Son église

Ses vitraux

Son orgue

Son horloge

Ses châteaux

Ecole de musique

Le Cul du Cerf

La Manoise

Pêche et chasse

La presse

Photos

Vidéos

Liens amis

Plan du site

Accueil

Les peintures

Association Orcivalys    52700   Orquevaux   Grand Est       France

                                                                        1, Grande Rue

          Nom d'un petit village à l'est de la Haute Marne.

Sa dénomination a subi depuis la nuit des temps des modifications, ce qui est certain, c'est en 1115 que l'on trouve acté au premier nom ; Orcevallis. Puis en 1515 : Orquevaulx. Son nom ne viendra définitif, dans sa forme actuelle que vers le 17e siècle. Plusieurs hypothèses sur l'origine de son nom ; vallée de la rivière de l'Ource, vallée des eaux, Orcivallis ou vallée de l'enfer nom certainement dû à la métallurgie présente, d'ailleurs ne dit-on pas " à Orquevaux il y a plus de sorciers que de chevaux ".

          L'époque Gallo Romaine a vu s'implanter dans les environs du village des postes militaires et des fermes fortifiées. Plus tard un village franc y fût bâti.

          Au fil des siècles, le fief d'Orquevaux appartient au gré des alliances, mariages, cessions, à la maison de Joinville, de Reynel, vers la fin du 12ème siècle à la famille de Bourlémont, ensuite au seigneur de Lafauche, à la baronnie de Rimaucourt.

          Le dernier seigneur d'Orquevaux fût en 1791 le maréchal Victor-François de Broglie.

          L'activité principale à Orquevaux fût pendant longtemps la métallurgie. En 1157 les moines Cistertiens de l'abbaye de la Crête  établissent des forges dans le village et dans les environs.

          Evolution en 1508 où l'on trouve des forges à battre le fer et des fourneaux à fondre la ruine. Orquevaux a compté jusqu'à 3 forges et 2 hauts fourneaux. Sous la révolution de 1789 le village a travaillé pour l'armement.

          Du fait de la force hydraulique générée par la Manoise, Orquevaux a dénombré jusqu'à 9 moulins.

          Aujourd'hui en vous promenant à Orquevaux vous ne trouverez que très peu de trace du passé industriel, en effet à la fin du 19e siècle Mr Albert De Vandeul (descendant de Diderot) dernier maître de forge de ce lieu , à fait disparaître toutes les friches industrielles pour ciseler le visage d'Orquevaux tel que vous le voyez actuellement.


          D'après la publication de l'abbé Eugène HUMBLOT, curé d'Orquevaux, " LA VALLEE DU CUL DU CERF " de 1908

  

Géographie


          Village situé au nord-est de la Haute-Marne en région Champagne-Ardenne et Grand Est. Distant de 30km de Chaumont préfecture du département, sur le canton de Saint-Blin.

          La population compte 84 résidents permanents. Ils sont appelés Orcivaliens.

          L'agriculture et le bois sont les principaux secteurs économiques de la commune. Sa superficie est de 1570 hectares.

          Site remarquable par La Vallée du CUL DU CERF (cirque naturel classé NATURA 2000), ses châteaux, sa rivière la Manoise, ses forêts, sa faune et sa flore, le point de vue panoramique de la Vierge,  son église et son orgue.

Un habitant généreux,

un conte de fée.....

Retour haut
http://inventaire-patrimoine.cr-champagne-ardenne.fr/recherche/globale?ou=Orquevaux&quoi=affinerie&texte=Orquevau

Les Maires d'Orquevaux