pajusco hortes orgue arts-et-loisirs
Montlandon historique Claude Pajusco
Montlandon historique Claude Pajusco
Accueil Hortes Arts Loisirs
Plan du site Hortes.fr
Montlandon historique Claude Pajusco
Montlandon maires Claude Pajusco
Montlandon curés
Montlandon église Claude Pajusco
Montlandon jumelage Claude Pajusco
Montlandon infos pratiques Claude Pajusco
Hortes internet Claude Pajusco
Montlandon, photos d'hier et d'aujourd''hui

Association Arts et Loisirs en Haute-Amance

1, place Virey  52600 Hortes

Montlandon, historique

  


Sa situation et ses origines


      Anciennement dénommé Montlandum, Mons Lando, Mons Landonis (en 1170), le village de Montlandon est édifié au sommet d'une colline de 420 mètres d'altitude. Son point élevé permet une vue très étendue sur les campagnes environnantes.

      Le Mont-Blanc est visible par temps clair.

      Les origines de Montlandon restent assez floues. Des recherches, sur son territoire, ont permis de retrouver une centaine de silex de l'époque néolithique.

      Il y avait parmi eux, des pointes de flèches, des couteaux et des racloirs discoïdes. D'autres outils ont été aussi trouvés par Claude Gouspy.

      A hauteur de Montlandon, la N19, ancienne route impériale, suit sensiblement le même tracé que l'ancienne voie romaine, allant de Langres à Bâle.

      Des fragments de tuiles, des pieux taillés et sciés prouvent l'existence d'une importante construction, située au-delà de la voie de chemin de fer, et dont le plan est apparu lors d'une grande sécheresse. Ce fut peut-être le site d'une villa gallo-romaine.

      D'anciennes traces d'une voie romaine sont présentes au Nord du village.

      En 1146, une famine sévit dans toute la région. L'évêque Godefroy de Rochetaillée et le clergé apportèrent leur aide par divers ravitaillements de nourriture.

      Au Xème siècle, une donation fut faite à la cathédrale de Langres de tous les biens que possédait, à Montlandon, un évêque nommé Widric (ou Vidric).

            Hugues II, abbé de Beaulieu de 1201 à 1204, possédait aussi des biens à Montlandon. Il les céda en 1204 au chapitre de Langres.

Le reste de la seigneurie aurait été donné au chapitre en 1208, avant que le dernier seigneur parte en croisade. En 1258, Henri, curé de l'époque, fut nommé exécuteur testamentaire d'Etienne de Montlandon qui était chanoine à Langres.

      En 1789, Montlandon appartenait au chapitre de Langres qui était décimateur et collateur de la cure.

      La dîme, qui était un impôt versé à l'Eglise jusqu'à cette date, représentait le dixième du produit de la terre et de l'élevage.

      La paroisse faisait partie, comme de nombreuses autres communes du diocèse, de l'élection et du bailliage de Langres. Elle dépendait du doyenné du Môge.



*(extrait du livre : Des Hommes et leurs Demeures)







  

Retour accueil

Plan du site

Montlandon

Historique

Ses maires

Ses curés

Son église

Jumelage

Infos pratiques

Liens internet amis

Photos d'hier et d'aujourd'hui