pajusco hortes orgue arts-et-loisirs
Hortes Collin Roger Claude Pajusco
Accueil Hortes Arts Loisirs
Plan du site Hortes.fr
Hortes historique Claude Pajusco
Hortes infos pratiques
Hortes maires
Hortes ses curés
Hortes église
Hortes chapelle
Haute-Amance personalités 2014
Hortes hexagone
Hortes rues
Haute-Amance associations
Haute-Amance historique
Haute-Amance bibliographie Claude Pajusco
Haute-Amance associations
Hortes orgue
Haute-Amance, galerie photos vidéos
Hortes conseil municipal
Haute-Amance presse menu

Association Arts et Loisirs en Haute-Amance

1, place Virey  52600 Hortes


Hortes, ses personnalités.

  

  

Roger Collin


 est né à Hortes le 5 novembre 1912. Il est agriculteur au village. Il entre dans la vie publique à la Libération. Il est élu Conseiller Général du canton de Varennes-sur-Amance(Terre-Natale) en 1970 pour dix huit ans. Le 19 mai 1945, il est élu adjoint au maire mais n’accepte pas son mandat.

      Le début des travaux de l’adduction d’eau potable a débuté en mai 1951. En 1952, les habitants ont "l’eau sur l’évier". Il est adjoint du docteur Camille Perfetti le 31 octobre 1947 et le 9 mai 1953. Il est élu maire de Hortes le 2 février 1957. De 1956 à 1961, en raison des événements d’Algérie, les réjouissances du 14 juillet sont supprimées. En 1958, le conseil approuve le projet du foyer culturel dressé par monsieur Lamy, architecte à Chaumont. Roger Collin est réélu le 15 mars 1959.

      Le Foyer rural est inauguré le 19 octobre 1961. Cet emplacement appartenait à madame veuve Bresson qui a cédé sa maison à la commune de Hortes pour 18 000 F. Roger Collin est réélu le 20 mars 1965. Il faut noter que les chemins ruraux créés sous son mandat, bénéficient de prêts particulièrement favorables de 0,50% ! C’est en 1968 que les prunus de la rue de Langres sont plantés.

      En 1970, la commune supprime la taxe sur les chiens. L’état de son côté, instaure la T.V.A. au taux de 33,33% sur les aliments pour chiens et chats ! Revenu nettement plus important. Roger Collin est réélu successivement les 20 mars 1971, 5 juillet 1972 et 20 décembre 1972.

      Le 12 mai 1972, Haute-Amance est créée. Hortes en devient la commune centre. C’est une union pour le développement, qui est réalisée avec les communes de Montlandon et de Troischamps. Rosoy-sur-Amance s’y joindra le 17 octobre 1972.

      Le bâtiment de la cantine est racheté par la commune en 1972. Une école maternelle est créée, à titre provisoire, dans un bâtiment préfabriqué. Le provisoire aura servi 22 ans. En août de cette même année, ce bâtiment sera installé. Le lavoir de la rue de la gare, créé par la commune en 1883, est vendu à Bouziane Larbaloui pour édifier son habitation. Cette dernière sera rachetée par mademoiselle Simone Fandeleur pour y faire sa résidence secondaire en juin 1990.

      La commune décide de canaliser le ruisseau des Tanneries. C’est un énorme travail qui changera le paysage du village, surtout pour les riverains. Cela représente plus de 6 mois de travaux à l’entreprise Zerbini, adjudicataire du chantier. Un tuyau de 1,40m de diamètre pour les eaux fluviales et un de 0,25 m pour l’égout seront posés sur plus de 600 mètres. Seule, la place Virey avait été rebouchée sous le mandat d’Alexandre Viard. Auparavant, elle était traversée à gué.

      Le 20 janvier 1973, le hangar de Raymond Guillaume est totalement détruit par un incendie. L’année suivante, les pompiers mettent en service une sirène municipale. Suite à une circulaire préfectorale, André Bailly est nommé responsable pour la surveillance des objets précieux des églises de Haute-Amance. Roger Collin est réélu le 26 mars 1977.

      En 1978, Hortes fait partie des sites à l’étude pour réaliser la décharge départementale. En 1982, l’ancien lavoir rue de Langres est vendu aux enchères publiques. C’est Clément Gillot qui en fera l’acquisition pour en faire son garage. Le mandat de Roger Collin se termine en 1983. Ce sera le dernier car il ne se représentera pas. C’est Pierre Rousselot qui sera le nouveau maire de Hortes.

      Roger Collin était un homme très tolèrant, faisant preuve d’une grande ouverture d’esprit. Le monde agricole était son fief. Il assumait avec un grand dévouement diverses présidences. Il était titulaire de nombreuses distinctions parmi lesquelles on peut noter : la rosette d’Officier de l’Ordre National du Mérite et la cravate du commandeur du Mérite agricole.

      Il décède à Hortes le 31 mai 1996.

Retour accueil

Plan du site

Hortes

Historique

Infos pratiques

Ses maires

Ses curés

Son église

Sa chapelle

Ses personnalités

Dans l'hexagone

Ses rues

Associations

Haute-Amance

Bibliographie

Arts et Loisirs

Grand orgue

Galerie vidéo

Conseil municipal

Presse