pajusco hortes orgue arts-et-loisirs
Haute-Amance infos pratiques
Haute-Amance personalités 2014
Accueil Hortes Arts Loisirs
Plan du site Hortes.fr
Haute-Amance associations
Haute-Amance communes voisines
Haute-Amance historique
Haute-Amance bibliographie Claude Pajusco
Haute-Amance Presse 2019

Infos pratiques

Personnalités

Haute-Amance

Association Arts et Loisirs en Haute-Amance

1, place Virey  52600 Hortes


Haute-Amance, historique

Retour accueil

Plan du site

  

  


                              Balade en Haute-Amance *


      Le 12 mai 1972, Hortes s'est uni avec les communes de Montlandon et de Troischamps. Ce n'est que le 17 octobre de cette même année que Rosoy-sur-Amance s'y est joint. Haute-Amance était née. Cette association de communes représente 1062 habitants.

      A l'image d'un foyer, pour le meilleur comme pour le pire, cette communauté a fait son chemin.

            Un important patrimoine religieux, principalement en bâtiments, réparti dans les quatre communes, a été pris en main par ses gestionnaires.

      Entré au conseil municipal en 1989 et faisant partie de la commission des bâtiments, je pris connaissance bien vite de l'état de nos églises. Parmi leurs problèmes respectifs, la détérioration du beffroi de Hortes fut une priorité quant à l'urgence de sa rénovation.

      Le projet de rajouter une cloche était en contradiction avec la vétusté de l'ancien beffroi et, malgré l'urgence de la décision d'entreprendre de tels travaux, la municipalité aurait-elle accepté de financer le surcoût dû à l'aménagement de la nouvelle venue ?

      Que d'interrogations !

      Hortois par ma profession depuis 1969, j'ai été hortois de coeur depuis ma tendre enfance où j'ai passé des vacances admirables dans ce village au sein même de ma famille. En effet, mon grand-père, commerçant et avant tout artisan menuisier m'a cédé son fonds de commerce en 1968.

      J'ai trouvé le plaisir de fonder ma famille dans cette bourgade, je m'y suis attaché et plus de 25 ans ont passé.

      Je me souviens des cérémonies, baptêmes, mariages rythmés par le carillon : c'était la tradition locale. Mais faute de carillonneur, cette tradition s'est perdue et perdre cette dernière, c'était perdre une partie de ce monde religieux.

      Pour éviter que cette tradition ne s'éteigne à jamais, mon souhait fut de réhabiliter ce carillon.

      L'église en tant que bâtisse est déjà formidable à elle seule, mais il faut songer que tout un univers gravite autour de cette dernière.

      Ce sont des prêtres, des fidèles, une équipe paroissiale. C'est aussi une équipe municipale qui au même titre que la mairie ou les écoles, en dehors de toute appartenance confessionnelle, a la responsabilité de l'entretien de ces demeures. L'église et son clocher a été et restera longtemps le symbole de la pérennité du village.

      Pourquoi ne pas en faire aussi un lieu pour certaines manifestations culturelles. La désertification, ce mot maudit qu'il faudrait bannir de notre langage, ne doit pas atteindre une de ces dernières structures qui pourra encore avoir la chance de nous réunir en dehors du cadre des offices.

      C'est aussi et enfin, votre patrimoine campanaire (qui se rapporte aux cloches), auquel vous êtes tant attaché, dont l'histoire, j'en suis sûr, vous tiendra en haleine.


 *(extrait du livre : Des Hommes et leurs Demeures)



     

  

Mairie de Hortes

 (Haute-Amance)

Mairie de Troischamps

Mairie de Rosoy-sur-Amance

Mairie de montlandon

Associations

Enseignement en Haute-Amance




      Haute-Amance comprend un regroupement pédagogique de 3 classes primaires à Hortes et une maternelle (2 classes) à Rosoy-sur-Amance. L'effectif est de plus de cent vingt enfants. Les élèves du cycle 3 bénéficient du complexe informatique du collège de Fayl-Billot chaque mercredi matin. Haute-Amance possède 5 unités informatiques réparties dans 3 classes et la maternelle.

      Cymbéline Marcangélo assure la direction. Un ramassage par car est effectué pour Haute-Amance et les communes environnantes, ce qui nécessite une cantine pour le repas de midi. Cette cantine créée en 1974 est mise aux normes en 1995. Elle n’est plus gérée par Jocelyne Dirand depuis Juin 2007.

      Les collégiens fréquentent les collèges de Fayl-Billot, de Chalindrey, de Langres et leurs aînés, le lycée Diderot et le lycée professionnel des Franchises à Langres.

      Il est à souligner que le premier club scolaire de Scrabble Haut-Marnais a vu le jour en 2004 à la classe de Monlandon.

      Une école de musique Hortes/Fayl-Billot assure une formation de plusieurs instruments.

     

Accueil et hébergements touristiques

en Haute-Amance, ce qu'il en reste...




Le Fort Fermier de Montlandon


      Le fort de Montlandon est construit de 1883 à 1885. C'est le dernier qui a été construit sur la place de Langres. Sur un terrain de 7 hectares, il représente une surface couverte de plus de 4000m2. Il fait partie d'un ensemble défensif autour du plateau de Langres. Il a été conçu par de général Séré de Rivières.

      Suite aux enseignements de la défaite de 1870, ce général a proposé un certain nombre de forts sur le région Nord et Est dont celui de Montlandon. Particularités de ces forts : maçonneries recouvertes d'une épaisse couche de terre (jusqu'à 8 mètres), autonomie jusqu'à trois mois, alimentation en eau par puits et citernes par récupération de l'eau de pluie, éclairage par puits de lumière et murs blanchis à la chaux (pour le nuit, bougies et lampes à huile) et ventilation permanente par cheminées.

      Claude et Lucienne Devilliers l'ont acquis en 1992 où ils créent une ferme. Au travers d'un réseau national, " Bienvenue à la Ferme ", ils organisent " Le Goûter à la Ferme ".

En 1995, leur exploitation devient " Auberge à la Ferme ". Ils reçoivent particuliers ou groupes où chacun peut savourer les produits de leur exploitation. Dans ce royaume des chèvres, chevreaux, fromages et volailles, le visiteur pouvait découvrir les entrailles de ce fort mais à présent, Claude et Lucienne sont en retraite et les visiteurs ont disparu....



Les Gîtes agréés, ce qu'il en reste... :

      Rosoy-sur-Amance possèdait un gîte rural, propriété de Gilbert et Monique Voillemin. C'était un 2 épis. Il n'éxiste plus.

      Montlandon possèdait un 4 épis, il était la propriété de Michel Favrel. Il n'est plus gite rural.


Office de Tourisme du Pays Vannier :

      Haute-Amance fait partie du Pays de la Vannerie dont le siège est à Fayl-Billot, capitale de la vannerie où se trouve son Ecole Nationale.


Restauration :

     

    - Café Restaurant Freyss, rue des Tournières à Hortes

Le restaurant n'est plus en activité depuis 2012, seul le café est ouvert.       


  

Communes voisines

Bibliographie

Presse